Actualité People

Oum dévoile le premier titre de son nouvel album « Daba »

La chanteuse et compositrice marocaine sort, le 30 août, son cinquième album qu'elle présentera sur la scène du festival Rio Loco le 15 juin.

Avec ses albums Soul of Morocco en 2013 et Zarabi, deux ans plus tard, Oum s'est imposée sur la scène internationale par l'élégance et la spiritualité de sa musique mêlant rythmes séculaires et esthétiques contemporaines. L'artiste écrit sa poésie militante et humaniste qu'elle chante avec sa voix sensuelle en darija, l’arabe dialectal marocain. Elle compose cette musique lumineuse tissée avec des éléments traditionnels, arabes et sahraouis, et des emprunts subtils à la soul, au jazz et à la transe électro. Oum El Ghaït Ben Essahraoui, de son vrai nom, est de retour à la fin de l'été avec l'album Daba .

"Daba qui signifie "maintenant", est un carrefour où s'entrecroisent les cycles de l'évolution, où subsistent les échos d'hier, et où s'esquissent simultanément les voies de demain. Daba est au Temps ce que l'Etre est à l'Univers, une fractale. Cette chanson est une invitation au voyage dans la pleine présence des sens et de l'esprit, et un rappel à la nécessité de se raccorder à l'essence de l'Univers dont nous faisons partie. Considérer l'instant, de façon responsable et à la fois apaisée, pour être en mesure d'accueillir un avenir porteur de changements." Oum

Si Oum compose sa musique, elle a confié la direction artistique de ce nouvel album à la poétesse, chanteuse et oudiste palestinienne Kamilya Jubran. Enregistrée à Berlin, la musique poétique et dansante de Daba est servie avec raffinement par le oudiste Yacir Rami, le bassiste Damian Nueva, le trompettiste Camille Passeri, le percussionniste Amar Chaoui et le saxophoniste Carlos Mejias. Dans sa quête d’une musique universelle, la chanteuse expose avec grâce son humanisme, son féminisme, sa spiritualité et son souci constant d’une nature mystique.

You may like